Monter à cheval sans mors : les types d’ennasures

Juil 22, 2022 | Animaux, Bien-être | 0 commentaires

Corss Under

Quelle ennasure faut il pour monter à cheval ? « Le filet est ce qui relie vos actions de main au cheval. » nous dit Collette Mirac, autrice du livre « Métamorphose : les secrets d’une équitation sans mors basée sur les lois naturelles du cheval ». Il est donc très important de bien choisir son matériel pour une meilleure pratique et un confort maximal du cheval.

Dans cet article, nous allons vous présenter trois ennasures et leur utilité.

Comment bien choisir son ennasure ?

 Il existe plusieurs ennasures. De base, il faut privilégier un cuir souple, de qualité, avec une têtière qui ne gène pas les oreilles du cheval ou du poney. Rappelons qu’il s’agit de la partie de la bride qui passe derrière les oreilles et soutient l’ennasure.

« Certaines marques proposent une têtière rembourrée avec un décroché au niveau des oreilles, ce qui est l’idéal » selon Colette Mirac. Il faut aussi veiller à ce que les montants du filet ne soient pas en contact avec les yeux. Pour cela, il faut choisir un filet muni d’une sous auge ou sous ganache.

Le licol plat

C’est le filet de base que l’on peut mettre à tous les chevaux. Il est utilisé pour leurs déplacements. C’est le plus simple à mettre et à utiliser. C’est également le plus confortable. On peut y ajouter des rênes sur les anneaux de la muserole pour monter le cheval. L’action de la main est alors répartie sur le chanfrein. Il faut veiller à l’ennasure de sorte qu’il y ait deux largeurs de doigts entre l’apophyse sygomatique et la muserolle.

De manière générale, les licols en cuirs sont les plus adaptés pour la monte, « il faut néanmoins souvent y ajouter un frontal pour éviter que la têtière ne recule trop sur la nuque » précise Colette.

Le side-pull

Pour un usage quotidien monté, le side-pull est préférable au licol plat. Avec cette ennasure, la pression s’exerce sur le chanfrein par le biais des rênes. Il convient parfaitement aux chevaux et poneys fins et légers qui présentent une sensibilité à la pression.

Le side-pull est à utiliser pour des cavaliers débutants car il est la plus polyvalente des ennasures. « Vous pouvez l’utiliser en contact constant comme en contact occasionnel sans nuire au bien-être du cheval » selon Colette Mirac. Attention cependant, « il existe des side-pull bon marché qui sont assez sévères, car c’est une simple corde qui passe sur le chanfrein. Ces versions sont à bannir. Il faut que la muserolle soit en cuir épais pour un maximum de confort » précise t’elle. 

Le cross-under

Il s’agit d’un side-pull ayant la particularité de répartir l’action des rênes différemment. Il exerce une pression sur la nuque et les joues du cheval par le biais de deux sous-gorges qui se croisent et se tendent à chaque action de main du cavalier et sur le chanfrein par la muserolle sur laquelle sont placés des anneaux latéraux. C’est dans ces derniers que coulissent les sous-gorges attachées aux rênes. « Lorsque vous cédez dans vos mains, il reste toujours une certaine action par le croisement des sous-gorges. Ce qui est moins immédiat comme relâchement que sur un side-pull. Ce type de filet convient aux chevaux qui ont tendance à s’appuyer sur la main et qui ont besoin d’action plus puissante » précise Colette.

Le cross-under est à utiliser avec des chevaux qui n’ont pas une grande sensibilité.

Les autres ennasures

Il existe d’autres ennasures. Le hackamore et sa mauvaise réputation, qui pourtant est recommandé pour les chevaux lourds ayant une avant-main forte. Le licol en corde peut être utilisé en travail à pied ou monté.

Pour tout savoir sur l’équitation sans mors, nous vous recommandons de lire le livre de Colette Mirac, « Métamorphose » aux éditions Yoshiaki.

* Pour en savoir plus sur l’anatomie du cheval, voir ce site http://s403403540.onlinehome.fr/anatomie/tete/chanfrein.htm

LA LIBRAIRIE

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS

[custom-facebook-feed id=https://www.facebook.com/Edubanque/]